Latest News

miércoles, 6 de enero de 2021

L'erreur est l'ouvrage de l'homme, c'est une fausse lumière qui luit pour nous égarer.


Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre .

La première impression est souvent la bonne dite couramment les gens mais, ils ne tiennent pas comptes des circonstances et de bien d'autre chose. Chaque peuple a une histoire qu'elle soit bonne ou mauvaise, la majorité des peuples ont surpassé les chroniques ancestrales d'autres non. Souvent il y a telment de conflit prémédité qui sont bénéfiques à l'auteur au ou (auteurs) dont certaine personne naïve ne voit pas le pot aux roses. Ce monde est si affligeant qu'on se demande sans cesse quand est-ce que cela prendra fin.

Les années cinquante ont laissé une image peu flatteuse pour les Haïtiens en république voisine .Le stereotype du peuple envahisseurs pauvres et illettrés restes incarné dans la tête des descendants de propriétaires de champs de canne. Mais ce qu'ils ignorent c'est que tout ceci n'est pas Innocent...surtout c'est tout à fait le contraire les Haïtiens sont un peuple très riche en culture et hospitalièr très culte. 

La culture fait partie intégrante de la vie haïtienne la majorité des Haïtiens parlés au moins quatre langues couramment et ce sont des professionnelles. Le canada et l'Afrique sont intellectuellement fondées grâce à la connaissance des Haïtiens Le monde n'est pas forcément noir ou blanc car la terre a été crée avec les mêmes diversités de couleurs que l'arc-en-ciel. L'idée de croire que tout un peuple peut-être analphabète vulnérable avec des situations précaires est un peu irréaliste..ce n'est pas tous les Haïtiens qui voyagent en république voisine qui cherche une vie meilleure il y en a qui sont des étudiants d'autres des commerçants, il a des touristes, il y a aussi cela qui fuit les crises politiques à répétition il y en a qui sont la bas pour survivre chacune de ces personnes a une raison différente qui n'est pas la pauvreté car beaucoup d'entre eux vivent comme des princes et des princesses chez eux. 

Qui viennent seulement cherché juste un peu de tranquillité mais pas l'aumône ils profitent à l'économie du pays car ils paient un loyer l'électricité ect, les transfers d'argent de l'étranger vers la république domicaine sont en majorité haïtiennes par ce que dans la culture haïtienne la famille s'épaule c'est un devoir. Non tous les Haïtiens ne sont pas des mains d'oeuvres dans les plantations ou dans les chantiers la majorité est des hommes et des femmes femmes instruits et indépendant. Le monde change la mentalité aussi doit changer la pauvreté n'est pas une maladie mais un état d'âme.
« PREV
NEXT »

No hay comentarios.